Que vous soyez en train de construire ou que vous ayez pour optique de changer de système de chauffage, un large choix s'offre à vous. Nous allons tenter, à travers cet article, d'orienter votre décision vers le système qui conviendra le mieux à vos besoins. Commençons tout d'abord par une présentation des 6 systèmes de chauffage présents sur le marché.

À chaque mode de chauffage ses avantages

Si certains systèmes sont plus énergivores ou plus performants que d'autres, chacun possède pour autant des atouts, qu'il est bon de bien étudier avant de faire son choix. Voici la liste des 6 modes de chauffage à votre disposition :

  • chauffage au gaz
  • chauffage au fioul
  • chauffage au bois
  • chauffage électrique
  • pompe à chaleur
  • chauffage solaire

De la solution de chauffage la plus courante à la plus récente, en passant par les énergies renouvelables, découvrez notre tour d'horizon des principaux systèmes de chauffage.

Le chauffage au gaz


Chauffage au gaz Auer ModulGaz

La chaudière au gaz présente l'avantage de bénéficier d'un bon rapport qualité prix. Une simple connexion au gaz de ville et à l'électricité suffit pour la faire fonctionner et pour vous apporter un confort de chauffe agréable, sans compter que les modèles les plus récents offrent un meilleur rendement et une meilleure régulation, en particulier les chaudières à condensation ou à micro-génération. Attention toutefois si vous optez pour ce système, que vos radiateurs soient bien compatibles avec ce type de chaudière ! Le tarif du gaz est réglementé par l’État et tend à augmenter ces dernières années, mais vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt dans le cadre d'une transition énergétique vers ce mode de chauffage.

Le chauffage au fioul

Chaudière sol au fioul De Dietrich Neovo Condens

Ce dernier vous permettra de chauffer rapidement et de manière homogène de grandes surfaces. Il représente une bonne alternative pour tous ceux qui ne sont pas connectés au gaz de ville. Là encore, il vous faudra acquérir une chaudière au fioul à condensation pour obtenir un meilleur rendement, sans oublier une cuve afin de stocker le fioul, ce qui implique de posséder suffisamment d'espace pour l'y installer. Côté coût, celui-ci dépend totalement du prix du pétrole et est donc très variable, mais reste malgré tout un chauffage économique par rapport à d'autres modes de chauffage. Enfin, l'utilisation d'un thermostat permet de régler la température des pièces de manière très précise.

Le chauffage au bois

Poële à bois Godin Eliot

Il existe 2 principaux équipements qui permettent l'utilisation du bois comme mode de chauffage, à savoir la chaudière et le poêle à bois ou à granulés. Si la première est surtout utilisée comme mode de chauffage principal, le deuxième est davantage plébiscité en chauffage d'appoint, même s'il peut tout à fait faire office de chauffage principal dans les maisons basse consommation notamment. Le bois est une énergie plutôt économique, en particulier si le choix du bois de chauffage est judicieux. Vous pourrez en effet opter pour des bûches (à bois dur ou à bois mou), des plaquettes ou des granulés. Pour les plus nostalgiques, une cheminée pourra aussi faire office de mode de chauffage, avec une petite touche de convivialité supplémentaire !

Le chauffage électrique

Radiateur électrique Thermor Ovation

Qui dit chauffage électrique dit (la plupart du temps) radiateurs. Et il en existe plusieurs modèles :

  • le radiateur en fonte et son aspect vintage raviront les heureux propriétaires d'un appartement haussmannien, mais aussi les amoureux du rétro. Certes un peu encombrants, ils possèdent une durée de vie exceptionnelle et ne nécessitent que peu d'entretien
  • les convecteurs sont quant à eux connus pour être peu onéreux et faciles d'installation. En revanche, ils induisent une grande consommation électrique pour une chaleur qui n'est pas diffusée de manière homogène
  • le radiateur à inertie (en aluminium la plupart du temps) trouve sa place en chauffage d'appoint essentiellement, et présente l'avantage de ne pas assécher l'air. Il a la particularité de chauffer lentement, mais de manière continue
  • le radiateur à panneaux rayonnants diffuse une chaleur uniforme, contrairement aux convecteurs, cependant, il génère une consommation énergétique importante et engendre des coûts qui peuvent être élevés

Les pompes à chaleur

Pompe à chaleur aérothermique Vaillant Arotherm Unitherm

Fonctionnant grâce à des énergies renouvelables, ces dernières ont le vent en poupe malgré un investissement de départ assez élevé certes, mais rentabilisé en quelques années. Une pompe à chaleur aérothermique puise la chaleur dans l'air et la restitue au choix en propulsant de l'air (pompe à chaleur air-air) ou en chauffant de l'eau (pompe à chaleur air-eau), en l'occurrence en présence d'un plancher chauffant la plupart du temps. Très simple d'utilisation, elle allie les énergies renouvelables à un grand confort de chauffe ! La pompe à chaleur géothermique quant à elle, puise l'énergie dans le sol et nécessite l'installation de capteurs enterrés, ce qui implique de disposer d'une surface de terrain suffisante.

Le chauffage solaire

Chauffage solaire Frisquet CSP

Encore marginal, un tel système de chauffage repose toutefois sur une énergie 100 % gratuite et non-polluante, mais surtout inépuisable. Attention toutefois à vivre dans une région ultra ensoleillée afin d'obtenir un bon rendement avec votre installation solaire ou photovoltaïque.

Vers quel système se tourner en fonction de vos besoins ?


Radiateur Acova Taiga dans une chambre

Si votre principale motivation consiste à allier confort et faible impact écologique, alors le choix devrait se porter sur la pompe à chaleur ou le chauffage solaire. Ces deux systèmes exploitent des énergies renouvelables et permettent une agréable diffusion de la chaleur via un plancher chauffant notamment. De plus, leur coût de fonctionnement figure parmi les moins chers du marché, même si l'installation peut se révéler coûteuse.

Le bois peut également se révéler intéressant niveau coût et impact environnemental, mais nécessite plus de maintenance. Contrairement à la pompe à chaleur, il vous faudra recharger régulièrement votre poêle ou votre chaudière en granulés, et prévoir un espace de stockage pour ces derniers. Le bois est actuellement l'énergie la moins chère sur le marché.

Si votre budget est plus restreint, la chaudière à condensation fioul peut représenter une belle opportunité. Le coût actuellement plutôt attractif du fioul fait d'elle un bon compromis, même si sa consommation en CO2 est plus élevée que sur les 3 systèmes précédents. Là encore, il faudra prévoir de l'espace de stockage et des livraisons de fioul régulières.

Le chauffage au gaz permet d'obtenir une chaleur homogène tout en restant correct en matière de coût. Il est très simple à installer et ses émissions de CO2 sont faibles. Si vous souhaitez optimiser votre installation, optez de préférence pour une chaudière gaz à condensation. Ce système est toutefois tributaire des prix fixés par l’État.

Si vous cherchez un chauffage d'appoint de faible coût, alors le radiateur électrique pourra répondre à vos attentes. D'une chauffe particulièrement rapide, il vous sera d'un grand secours suivant les situations. Même si le chauffage électrique tend à être de plus en plus performant, il n'en reste pas moins celui dont le coût de fonctionnement est le plus élevé. Le radiateur sèche-serviettes de son côté, sera utilisé exclusivement dans la salle de bains, mais peut faire office également de chauffage d'appoint dans cette pièce.

Vous en savez maintenant davantage sur les différents modes de chauffage existant sur le marché, il ne vous reste plus qu'à choisir le chauffage qui répond à toutes vos attentes. Si toutefois vous aviez besoin de plus de renseignements, n'hésitez pas à vous tourner vers un artisan chauffagiste, qui sera en mesure d'étudier votre projet personnellement et de vous proposer un équipement à hauteur de vos exigences !