FICHE CONSEIL
FICHE CONSEIL

Comment choisir : poêle à bois ou cheminée ?

comment choisir poêle à bois ou cheminée

Vous rénovez ou construisez votre habitation, il est temps de choisir vos appareils de chauffage. Si vous avez déjà opté pour un mode de chauffage au bois, vous vous demandez sûrement : comment choisir entre un poêle à bois ou une cheminée ? Réutiliser l’existant, définir vos besoins, penser à la place allouée et le style souhaité… sont autant de critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

comment choisir poêle à bois ou cheminée

Rénovations : partir de l’existant

Si vous rénovez votre maison et possédez déjà une cheminée traditionnelle, il peut être intéressant et économique de la conserver en optimisant son rendement. En effet, une cheminée à foyer ouvert, malgré sa convivialité, dispose d’un rendement très faible comparé aux autres moyens de chauffage, de 10% à 15% maximum.

Si vous êtes adepte du style et du charme de la cheminée mais souhaitez un système de chauffage plus performant, sachez qu’il est possible de faire installer un insert. Ce type d’installation vous permettra de passer à un rendement de 70%, voire 80% pour certains modèles. De plus, un insert émet moins de particules fines et jusqu’à dix fois moins de monoxyde de carbone tout en procurant une chaleur douce.

Cette chambre de combustion métallique insérée dans le foyer de votre cheminée s’adapte au style de votre décoration et à tous les types de cheminée. Vous pourrez ainsi choisir un insert à une, deux ou trois vitres selon l’emplacement de votre cheminée, pour profiter d’une belle vue sur votre feu de bois.

L’installation d’un insert peut, cependant, nécessiter un tubage de votre conduit de fumée maçonné pour le remettre aux normes. Les coûts de rénovation seront plus faibles que pour l’installation d’un autre système de chauffage. Faites appel à un professionnel en fumisterie qui définira au préalable si votre conduit doit être tubé.

comment choisir poêle à bois ou cheminée

Définir vos besoins

Pour choisir le bon système de chauffage, notamment si votre habitation ne dispose pas de cheminée à réutiliser, vous devrez réaliser un bilan énergétique et définir vos besoins.

Pour dresser un bilan énergétique, définissez la surface de votre habitation et la température à laquelle vous souhaitez chauffer. Votre situation géographique peut également imposer un appareil de chauffage plus ou moins puissant. Vous devrez également définir si vous désirez un chauffage au bois en tant que chauffage principal ou simplement en chauffage d’appoint pour la saison hivernale.

Ce bilan thermique vous permettra de définir le type de chauffage au bois qu’il vous faut, et pour les poêles à bois, de définir la puissance nécessaire à un bon confort thermique.

Aujourd’hui, les cheminées à insert comme les poêles à bois peuvent permettre de chauffer les grandes habitations à condition qu’elles soient bien isolées. Si vous souhaitez associer les avantages du chauffage au bois et ceux de la chaudière, le poêle hydro, ou poêle bouilleur, est une bonne solution. Associé à un circuit d’eau, il chauffe comme un poêle à bois mais fournit une meilleure répartition de la chaleur en chauffant l’eau utilisée pour les radiateurs à eau. Véritable chauffage central, il peut également servir à la production d’eau chaude sanitaire (ECS).


Il est également possible d’utiliser une cheminée à insert comme chauffage central mais il faudra prévoir l’installation d’un distributeur de chaleur ou d’un récupérateur d’eau.


Par ailleurs, si vous souhaitez utiliser votre chauffage au bois en tant que chauffage principal, le poêle de masse peut être une bonne solution pour les grandes habitations, notamment si vous n’avez pas la possibilité d’effectuer un chargement régulier. Très performant, ce poêle à accumulation dispose d’une forte inertie thermique, d’un excellent rendement énergétique pouvant atteindre les 90% et d’une grande autonomie de 8 à 20 heures. Le chargement en bois est donc moins fréquent. Le poêle de masse est cependant réservé aux grandes habitations car il est très volumineux. Son coût est, par ailleurs, plus important même s’il reste très économique.

comment choisir poêle à bois ou cheminée

Esthétisme et encombrement

Choisir entre une cheminée à insert et un poêle à bois est aussi une question d’esthétisme. Si votre habitation est traditionnelle, ancrée dans le style de votre région, il est compréhensible que vous optiez pour une cheminée. Pour une habitation au style moderne, le poêle à bois est souvent choisi pour son large choix de designs, formes et couleurs. Vous seul(e) êtes capable de répondre à cette question.

En revanche, la place que vous pourrez consacrer à votre solution de chauffage est une question simple qui peut vous imposer un choix. En effet, une cheminée est très encombrante et impose un certain positionnement dans votre habitation. Le poêle à bois, quant à lui, peut laisser davantage de possibilités puisqu’il peut être installé au milieu d’une pièce comme le long d’un mur périphérique.

N’oubliez pas qu’un poêle prend rapidement de la place car il ne peut être accolé à un mur. En effet, des distances de sécurité doivent être respectées à l’arrière comme en façade du poêle. La pose d’une protection murale peut, cependant, vous permettre de réduire ces distances. Le conduit de raccordement doit lui aussi être pris en compte dans l’encombrement visuel, même s’il reste moins imposant qu’un conduit de cheminée. Certains modèles de poêles plus fins d’environ 35cm pour une largeur de 80cm, peuvent être installés dans un couloir ou une pièce allongée.

comment choisir poêle à bois ou cheminée

Quelles différences d’installation entre un poêle à bois et une cheminée ?

De toutes les installations, on peut dire que celle d’un insert dans une cheminée existante est la moins chère de toutes et également celle demandant le moins de travaux. Mais tout le monde ne possède pas une cheminée. Si vous ne disposez pas de conduit de fumée réutilisable, l’installation d’un poêle est plus simple et moins coûteuse que celle d’une cheminée.
En effet, pour l’installation d’une cheminée, il faudra compter : l’installation d’un conduit d’évacuation des fumées répondant à la norme NF DTU 24.1, comme pour un poêle à bois, mais il faudra ajouter la construction de l’habillage de la cheminée qui représente de lourds travaux plus contraignants.

Sachez également que l’entretien annuel exigé par la réglementation thermique, sera le même pour les deux solutions de chauffage. Un professionnel procèdera donc une à deux fois par an à un ramonage de votre conduit de fumée dans son intégralité. Cet entretien est obligatoire pour limiter les risques d’incendie et de feu de cheminée et pour conserver un bon rendement de son chauffage au bois.


Par ailleurs, les inserts de cheminée à bois et les poêles à bois sont éligibles aux aides financières car ces appareils de chauffage permettent de diminuer la consommation énergétique. L’installation devra toutefois être réalisée par un installateur professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) Qualibois pour être éligible. Pour certaines aides, des poêles détenant le label Flamme Verte peuvent être demandés.


Ainsi, des aides financières comme le CITE, l’éco-PTZ, les aides de l’Anah ou la Prime Energie pourront vous être proposées suivant votre installation et vos revenus. Des aides régionales et départementales peuvent également d’ajouter.


Le CITE, Crédit d’Impôt à la Transition Energétique, est un abattement de 30% du montant des travaux sur votre avis d’imposition. L’éco-PTZ, éco-Prêt à Taux zéro, est un emprunt accordé dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Enfin, les aides de l’Anah et la Prime Energie sont des subventions pouvant atteindre 30 000€.


Non négligeables, ces aides permettent de réduire l’investissement initial pour l’acquisition d’un moyen de chauffage écologique qui, de plus, vous permet de faire des économies sur vos factures.


Se chauffer au bois est écologique et économique. Opter pour un insert de cheminée ou un poêle à bois vous offre une convivialité grâce à une vue de votre flambée, ce qui n’est pas le cas avec un poêle à granulés de bois, ou poêle à pellets. Dotés d’un fort pouvoir calorifique, l’insert comme le poêle peuvent être utilisés comme chauffage principal ou en complément de votre chauffage électrique par exemple. Choisir son chauffage n’est pas simple mais un rapide bilan de vos besoins énergétiques et de vos préférences esthétiques vous permettra de faire le bon choix.

Cochez afin d’activer ou désactiver l’utilisation des cookies.
COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l’audience du site internet Espace Aubade. Vous avez la possibilité de modifier les paramètres afin d’activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies. Pour en savoir plus à propos des cookies, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité.
Paramètres
J'accepte