Climatisation murale

9 astuces pour faire des économies avec votre clim

Climatisation murale

9 astuces pour faire des économies avec votre clim

  1. 1. Choisir la bonne classe énergétique et la puissance adaptée
  2. 2. Installer l’unité extérieure au bon endroit
  3. 3. Choisir un bon emplacement pour les unités intérieures
  4. 4. Utiliser la programmation
  5. 5. Utiliser sa clim d’une façon raisonnée
  6. 6. Optimiser l’utilisation de votre climatiseur
  7. 7. Entretenir la clim régulièrement
  8. 8. Nettoyer les filtres
  9. 9. Opter pour une bonne isolation
  10. 10. Ce qu’il faut retenir

À cause des étés de plus en plus chauds et des canicules à répétition, le climatiseur est devenu de nos jours indispensable. Installer un système de climatisation permet de rafraîchir considérablement son espace de vie et de ne pas souffrir des températures élevées. Cela devient encore plus important, s’il y a des personnes fragiles dans votre foyer : les personnes âgées et les enfants en bas âge sont en effet les plus vulnérables face aux fortes chaleurs.

Mais peut-on gagner en confort thermique sans exploser son budget en électricité ? C’est bien connu, les climatiseurs sont des appareils énergivores et cela d’autant plus que lors d’une canicule, nous avons tendance à en abuser. Pour concilier climatisation et économies d’énergie, voici quelques conseils.

Climatisation Nagano de Thermor

Choisir la bonne classe énergétique et la puissance adaptée

Le climatiseur est un gros consommateur d’énergie, mais il consommera encore plus si vous choisissez mal votre appareil. Alors, premièrement, adressez-vous à un professionnel qualifié pour trouver le bon modèle et la puissance adaptée. Il vous aidera à vous repérer parmi une offre très vaste (entre un climatiseur monobloc, climatiseur split, pompe à chaleur réversible, clim inverter, fixe, mobile) et calculera la puissance en fonction du volume à rafraichir, de la qualité d’isolation, ainsi que d’autres critères.

Deuxièmement, vous devrez aussi préférer un système de climatisation avec une classe énergétique élevée, car c’est de cette façon que vous obtiendrez le meilleur rendement.

Pour connaître la classe énergétique d’un climatiseur, il suffit de consulter son étiquette énergie. Cette étiquette, vous la connaissez très bien, car elle est obligatoire pour tous les appareils électroménagers depuis 1992. Attention tout de même : l’Union Européenne a récemment revu de fond en comble son système de notation, afin de faciliter la compréhension des classes et d’encourager les entreprises soucieuses de la protection de l’environnement. Avec cette réforme, les classes A+, A++ et A+++ auront à terme (les climatiseurs ont jusqu’à 2025 pour se mettre aux normes) complètement disparu, et même la note A sera très difficile à obtenir. Donc, un appareil actuellement étiqueté A+++ équivaudra peut être à un C.

Pensez également que si vous avez opté pour une climatisation réversible, il vous faudra prendre en compte la classe d’efficacité énergétique non seulement pour le mode réfrigération, mais aussi pour le mode chauffage.

Unité extérieure

Installer l’unité extérieure au bon endroit

Si vous avez opté pour une climatisation split, avec une ou plusieurs unités intérieures et une unité extérieure, vous devez bien choisir l’emplacement pour cette dernière. Elle contient des éléments très importants pour le fonctionnement de votre système, le compresseur, le condenseur et le détendeur, et elle doit être protégée des agressions climatiques, notamment du soleil, des vents forts et de l’humidité excessive.

En même temps, cela doit être un endroit avec une bonne circulation d’air. Il est important d’enlever tout ce qui peut faire obstacle à l’évacuation d’air chaud (végétation, objets, murs…). Enfin, n’installez pas un condenseur à côté d’un autre : il pourrait absorber et traiter l’air chaud évacué par le deuxième appareil, ce qui rendra son fonctionnement plus difficile et augmentera sa consommation d’électricité.

Climatisation Nagano de Thermor

Choisir un bon emplacement pour les unités intérieures

Les unités intérieures d’une climatisation split doivent également bien être installées. Premièrement, pour que votre climatiseur ne fonctionne pas en vain, il est important d’éviter de climatiser certaines pièces. Par exemple, dans une véranda ou une pièce dotée d’une grande baie vitrée, un fort ensoleillement réchaufferait instantanément l’air rafraîchi par le climatiseur. N’installez pas non plus votre unité intérieure dans une pièce qui a une porte donnant directement sur l’extérieur, si cette porte s’ouvre souvent : à chaque ouverture, l’air frais s’échapperait, et cela réduirait à néant tous les bénéfices que vous pouvez tirer de votre climatiseur. Il n’est pas non plus recommandé d’installer une clim dans la cuisine à cause de la graisse et des vapeurs, présents dans l’air et pouvant colmater les filtres, ou encore pire, réduire la durée de vie de votre appareil. On n’installe pas non plus de climatiseur dans les couloirs et les salles de bains.

L’idéal est donc de prévoir un emplacement pour vos unités intérieures dans les pièces de vie ou les chambres, en les éloignant le plus possible des sources de chaleur et en veillant à ne pas gêner la circulation d’air. Nous vous recommandons de leur trouver un espace bien dégagé et en hauteur.

Programmation de la climatisation

Utiliser la programmation

Les climatiseurs modernes proposent souvent de nombreuses fonctions supplémentaires, notamment le détecteur de présence ou le programmateur. Loin d’être inutiles, ces fonctions permettent de faire baisser la consommation électrique de votre appareil et, par conséquent, votre facture d’énergie.

Vous pouvez donc programmer l’allumage automatique de votre clim afin de rafraîchir la maison avant votre retour du travail, par exemple, ou son arrêt lorsque vous allez vous coucher. Certains modèles peuvent être programmés avec des plages horaires pour une gestion à la semaine, d’autres ont des modules Wi-Fi pour un pilotage à distance via un smartphone ou une tablette.

Et si votre climatiseur n’est ni programmable ni pilotable, vous pouvez tout de même le rendre plus intelligent grâce à l’installation d’un thermostat connecté.

Climatisation de Thermor

Utiliser sa clim d’une façon raisonnée

Pour réaliser des économies d’énergie avec un climatiseur, il est important de bien régler la température de consigne. La différence entre la température extérieure et la température intérieure ne doit pas dépasser les 5°C, au-delà cela va générer des pics de consommation et conduire à une facture très salée. Retenez-le : 1°C de moins équivaut à 20-25 % de consommation d’énergie en plus ! En outre, un écart de températures trop important n’est pas non plus bénéfique pour votre santé, il peut notamment provoquer un choc thermique.

Parmi les effets néfastes des climatiseurs, notons également le fait que ces appareils assèchent fortement l’air ambiant ce qui peut fragiliser les muqueuses oculaires et respiratoires et provoquer des affections ORL, et aussi le fait qu’ils ont tendance à amplifier les symptômes d’allergie. Pour pallier à ces problèmes tout comme pour réduire votre consommation d’énergie, nous vous conseillons donc entre autres d’appuyer le plus souvent possible sur le bouton « off » ; lorsque vous quittez votre maison, votre bureau ou un autre lieu climatisé, coupez la climatisation.

Homme fermant ses volets pour préserver la fraicheur

Optimiser l’utilisation de votre climatiseur

Un autre moyen efficace de faire des économies, c’est de faire fonctionner votre climatiseur uniquement lorsque c’est nécessaire. Pour cela, il peut être utile de favoriser la régulation naturelle de température dans votre maison.

Premièrement, gardez les portes et les fenêtres bien fermées la journée afin d’empêcher la chaleur d'entrer par ces ouvertures. Fermez les rideaux et les stores dès que le soleil se lève pour que ses rayons ne rentrent pas dans votre environnement climatisé. Vous pouvez aussi poser des films de protection solaire sur les vitrages. La nuit ou tôt le matin, quand il fait frais, aérez en ouvrant les fenêtres en grand. Ce geste permet d’ailleurs d’assurer le renouvellement d’air intérieur, ce que la clim ne fait pas.

Ne laissez pas fonctionner trop longtemps les appareils produisant de la chaleur et choisissez un mode d’éclairage peu calorifique : les ampoules halogènes produisent beaucoup de chaleur et il vaut mieux les remplacer par des ampoules led.

À l’arrivée des jours chauds, vous pouvez aussi privilégier dans un premier temps l’utilisation des ventilateurs, avant de déclencher la climatisation. Les ventilateurs sont beaucoup plus économes en matière de consommation énergétique, mais permettent néanmoins d’améliorer votre confort thermique.

Enfin, vous pouvez compter sur l’aide des végétaux. Par exemple, si vous avez un jardin, des arbres bien feuillus plantés à l’est, à l’ouest et au sud créeront une protection efficace contre les rayons directs du soleil. Vous pouvez aussi créer une pergola ou un mur végétal : les plantes grimpantes, comme le lierre ou la vigne vierge, feront baisser la température de vos parois de plusieurs degrés.

Entretien de la climatisation

Entretenir la clim régulièrement

Un entretien régulier est de mise pour maintenir les performances énergétiques de votre climatisation et réduire le risque des pannes (qui surviennent toujours pile au moment où il ne faut pas). Alors, n’attendez pas une défaillance, faites appel à un professionnel qualifié pour qu’il atteste du bon fonctionnement de votre climatiseur, vérifie son étanchéité et l’absence de fuites de gaz frigorifique.

Nous vous conseillons aussi de rester particulièrement vigilant lors de la période d’utilisation de climatisation et de guetter le moindre dysfonctionnement. Si vous ne réagissez pas à temps, même un problème mineur peut prendre de l’ampleur et avoir un impact sur votre facture électrique.

Nettoyage des filtres

Nettoyer les filtres

Certains gestes d’entretien ne requièrent pas forcément l’intervention d’un climaticien professionnel. C’est le cas notamment du changement et du nettoyage des filtres. Les filtres se trouvent dans l’unité intérieure et sont aisément accessibles. Pour les retirer, aucun outil spécifique n’est nécessaire, il suffit de les déclipser, une fois l’appareil éteint et ensuite nettoyer à l’aspirateur. Si les filtres sont très encrassés, vous pouvez ensuite les laver dans de l’eau savonneuse avec une éponge. Après le nettoyage, rincez les filtres soigneusement et séchez-les avant de les remettre en place.

Certains climatiseurs sont aussi équipés de filtres à charbon actif. Ces filtres peuvent passer aux lave-vaisselle avec un détergent normal. Après le lavage, ce type de filtre doit être séché au four à 100°C pendant 10 minutes afin d’être réactivé.

En gardant les filtres propres, vous assurez une bonne circulation d’air et permettez à votre climatiseur de fonctionner convenablement. En plus, si les filtres ne sont pas nettoyés, ils peuvent diffuser dans l’air des poussières et d’autres matières minérales et organiques qui risquent d’irriter les yeux et les voies respiratoires des occupants du logement, parfois même provoquer des allergies. Ainsi, nous vous recommandons de faire le ménage tous les mois pendant l’été et tous les deux mois en hiver, même si votre climatisation n’est pas utilisée.

Vous pouvez aussi aller plus loin et nettoyer vous-même le bac à condensat. Si l’eau issue de condensation y stagne trop longtemps, cela peut provoquer la prolifération des bactéries et l’accumulation des poussières, qui entraînent la formation d’un bouchon dans le tuyau d’évacuation de condensat. Tout ceci aura bien évidemment une influence négative sur le fonctionnement de votre clim.

Isolation des combles

Opter pour une bonne isolation

Rien n’a un tel impact sur la consommation d’énergie de votre climatiseur, que la qualité de votre isolation. Une bonne isolation permet de gagner jusqu’à 5°C sur la température intérieure et jusqu’à 20% sur la facture d’énergie. Voici quelques exemples de travaux d’isolation thermique qui peuvent réduire considérablement vos besoins en climatisation :

  • L’isolation de la toiture et des combles ;
  • l’isolation des murs extérieurs ;
  • l’installation des fenêtres à double vitrage, etc.

Pour comprendre quel type de travaux permettrait de rendre l’isolation de votre logement plus efficace, vous pouvez d’ailleurs faire un bilan énergétique. Cette analyse de la performance énergétique de l’habitat permet d’identifier les sources de déperditions thermiques et de suggérer des solutions. Elle est surtout conseillée pour les constructions anciennes.

Femme satisfaite des conseils Espace Aubade

Ce qu’il faut retenir

  • La consommation de la climatisation peut avoir un fort impact sur votre facture d’énergie, c’est pourquoi il est indispensable de choisir un climatiseur le moins énergivore possible.
  • Utilisez la clim sans en abuser et privilégiez d’autres moyens de rafraîchissement, comme les ventilateurs ou l’aération par les fenêtres.
  • Pour rester efficace, votre climatiseur a besoin de l’entretien régulier.
  • Une bonne isolation peut réduire considérablement vos besoins en rafraîchissement.

La climatisation est votre alliée contre la chaleur, mais elle peut être aussi l’ennemie jurée des économies d’énergie. Pour la rendre moins énergivore, utilisez-la d’une manière responsable !

Dans la même thématique
Comment réduire sa consommation de granulés bois ?
Chauffage · 06 janvier 2020

Comment réduire sa consommation de granulés de bois ?

Vous disposez d’une poele à granulés de bois chez vous ? Bien gérer la consommation des granulés est donc primordial. Découvrez comment réduire votre consommation de granulés.

LIRE L'ARTICLE
clim reversible dans une pièce à vivre
Climatisation · 11 avril 2022

Tout savoir sur la consommation d'une clim réversible

Le climatiseur réversible est la solution idéale si vous souhaitez améliorer votre confort thermique en hiver comme en été. Mais il est aussi souvent présenté comme un moyen de faire des économies d’énergie. Est-ce vrai ? Essayons de comprendre un peu mieux le fonctionnement de cet équipement et de voir s’il peut présenter un réel intérêt économique.

LIRE L'ARTICLE
Laisser un commentaire
champ requis
champ requis
champ requis
Champ requis

Ce site est protégé par reCaptcha et les règles de confidentialité et conditions d'utilisation Google.

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l’audience du site internet Espace Aubade. Vous avez évidemment la possibilité de modifier les paramètres afin d’activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies.
Pour en savoir plus à propos des cookies.
Personnaliser mes choix
Cochez afin d’activer ou désactiver l’utilisation des cookies.
COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.