Chauffage au gaz Condens 9000i WM de Bosch

Condens 9000i WM de Bosch

Chauffage au gaz Condens 9000i WM de Bosch

Condens 9000i WM de Bosch

  1. 1. Plus de chauffage au gaz pour les maisons neuves à partir de l’été 2021
  2. 2. Encourager le recours aux énergies renouvelables
  3. 3. Le chauffage au gaz toujours possible dans l’existant
  4. 4. Ce qu’il faut retenir

Actuellement, 21% des maisons neuves sont chauffées au gaz, et dans le logement collectif la part de ce type d’énergie est encore plus importante, elle atteint 75% ! Mais la fin du chauffage 100% gaz dans le neuf dès l’été 2021 est confirmée. Pour vous chauffer dans l’habitat du futur, il va falloir vous passer des combustibles fossiles riches en carbone et tabler sur les énergies renouvelables. Explications.

Chaudière au gaz Evodens de De Dietrich

Plus de chauffage au gaz pour les maisons neuves à partir de l’été 2021

Le chauffage au gaz figure parmi les systèmes de chauffage préférés des Français. En effet, il est pratique et rentable : même si le coût d’achat d’une chaudière gaz est élevé, il est ensuite possible de réaliser des économies sur le long terme, grâce aux coûts de fonctionnement plus bas. Les chaudières à condensation et les chaudières à basse température offrent d’excellents rendements et la chaleur obtenue via les radiateurs du chauffage central ou le plancher chauffant est douce et homogène. Pourtant, le chauffage gaz sera interdit dans les maisons individuelles neuves, ainsi que dans les bureaux et les bâtiments d’enseignement à partir de l’été 2021 (cela s’appliquera sur tous les permis de construire déposés à partir de cette période). En 2024, le temps de développer des alternatives au gaz plus importantes, cette mesure sera étendue aux logements collectifs neufs.

Chaudière Perfinox 2 de Atlantic

La nouvelle réglementation environnementale 2020 présentée le 24 novembre 2020 par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, n’interdit pas le chauffage au gaz directement, mais introduit de nouvelles normes environnementales. La RE2020, venue remplacer la RT2012 qui sert actuellement de référence en matière de construction, impose des seuils drastiques d’émission de gaz à effet de serre : 4 kilogrammes de CO2/an/m² au maximum pour les maisons et 14 kg CO2/an/m² pour les appartements, jusqu’à 2024. En 2024, le plafond pour les appartements sera ramené à 6 kg CO2/an/m². Cela exclut automatiquement le chauffage uniquement au gaz : une maison moyenne chauffée au gaz émet près de 5 tonnes de CO2/an contre 0,5 tonnes de CO2/an prévues pour une maison comparable selon les nouvelles normes. L’utilisation des solutions hybrides, du type pompe à chaleur avec un léger appoint de gaz par temps froid, sera toutefois envisageable.

Chaudière écologique Klista + HTE de Chappee

Encourager le recours aux énergies renouvelables

L’Etat vise, à l’instar d’autres pays européens, la décarbonation du pays et notamment du secteur du bâtiment. Il s’agit de réduire progressivement la consommation d’énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel) afin d’arriver, vers 2050, à la neutralité carbone.

Cela ne sous-entend pas le retour massif au radiateur électrique du type convecteur surnommé grille-pain, qui est peu coûteux à installer, mais cher à l’usage et pèse lourdement sur le réseau électrique en hiver. La RE2020 promeut les énergies renouvelables, l’usage du bois et des matériaux biosourcés, donc des systèmes de chauffage type pompes à chaleur air-eau ou géothermiques, chaudières à granulés ou à bûches, chauffage biomasse, réseaux de chaleur. Pour cela, le seuil maximal de besoin bioclimatique (Bbio) pour les logements neufs collectifs ou individuels sera abaissé de 30% par rapport à la réglementation thermique 2012 ce qui exclura l’utilisation des équipements électriques trop énergivores.

En ce qui concerne la production d’eau chaude sanitaire, point de gaz ni du tout électrique non plus, il va falloir opter pour un chauffe-eau thermodynamique ou encore un chauffe-eau solaire.

Condens 8300i W de Bosch avec MaPrimeRénov

Le chauffage au gaz toujours possible dans l’existant

Dans le logement existant où les contraintes techniques et économiques sont souvent plus substantielles, en revanche, le chauffage au gaz pourra toujours être conservé et même installé afin de remplacer des systèmes de chauffage moins performants, comme des chaudières gaz première génération ou des chaudières au fioul. Des aides gouvernementales sont même maintenues en 2021 pour l’installation d’une chaudière au gaz à très haute performance dans le cadre d’une rénovation énergétique. Le but étant de lutter contre la précarité et de réduire la facture énergétique des ménages modestes. Ces aides seront néanmoins moins importantes que pour l’installation des appareils plus écologiques. Par exemple, l’aide MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique pourra atteindre 1200 euros, tandis que pour une PAC air-eau vous pourrez bénéficier d’une aide entre 2000 et 4000 euros, en fonction de vos revenus.

Nouvelle réglementation gaz

Ce qu’il faut retenir

  • Les maisons dont la demande de permis se fera dès l’été 2021 ne pourront plus être chauffées uniquement au gaz. Le chauffage au gaz sera également interdit dans les logements collectifs neufs dès 2024.
  • Le recours aux énergies renouvelables sera encouragé, et de nouveaux seuils de consommation énergétique seront imposés afin d’éviter l’installation des convecteurs électriques énergivores.
  • Dans l’ancien, les ménages pourront toujours installer une chaudière gaz pour remplacer une solution de chauffage moins performante et plus polluante, comme une chaudière fioul, par exemple. Pour ce faire, les ménages les plus modestes pourront bénéficier des aides.

Considérés comme polluants, les combustibles fossiles disparaissent peu à peu de notre vie, et l’interdiction du chauffage au gaz dans le neuf va dans ce sens. Si cette interdiction peut engendrer des surcoûts dans la construction, elle favorisera aussi l’apparition de nouvelles solutions innovantes permettant de chauffer son logement d’une manière écologique et avec très peu d’énergie.

Dans la même thématique
Artisan réglant une chaudière gaz
Chauffage · 04 octobre 2019

Comment régler une chaudière à gaz ?

Le réglage de la chaudière est à effectuer dans un premier temps par un professionnel, mais vous pouvez ensuite nuancer la température en fonction de vos besoins. Découvrez quelle température est la plus adaptée à votre équipement de chauffage, pour un confort thermique optimal.

LIRE L'ARTICLE
Une chaudière gaz murale dans une cuisine
Chauffage · 06 novembre 2019

Comment choisir sa chaudière gaz ?

Souvent choisie pour sa fiabilité, la chaudière gaz se décline désormais en plusieurs versions, comme la chaudière à condensation ou basse température. Découvrez comment faire le bon choix pour votre installation de chauffage !

LIRE L'ARTICLE
TOP 5 des chaudières murales gaz
Chauffage · 11 novembre 2020

TOP 5 des chaudières murales gaz

Découvrons ensemble, dès maintenant, le Top 5 des nouvelles chaudières murales gaz performantes et économiques parfaites pour votre intérieur !

LIRE L'ARTICLE
Laisser un commentaire
champ requis
champ requis
champ requis
Champ requis

Ce site est protégé par reCaptcha et les règles de confidentialité et conditions d'utilisation Google.

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l’audience du site internet Espace Aubade. Vous avez évidemment la possibilité de modifier les paramètres afin d’activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies.
Pour en savoir plus à propos des cookies.
Personnaliser mes choix
Cochez afin d’activer ou désactiver l’utilisation des cookies.
COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.