FICHE CONSEIL
FICHE CONSEIL

La pompe à chaleur : comment ça marche ?

La pompe à chaleur : comment ça marche ?

Une alternative aux chaudières traditionnelles aux énergies fossiles, fuel ou gaz naturel, la pompe à chaleur est une solution à envisager pour vous chauffer et produire l’eau chaude sanitaire.

Respectueuse de l’environnement et de votre porte-monnaie, elle puise des ressources énergétiques totalement naturelles et inépuisables. Le point sur la technologie innovante de ce chauffage écologique.

La pompe à chaleur : comment ça marche ? - Schéma de fonctionnement d’une pompe à chaleur

Principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur ou PAC comme son nom le laisse entendre puise la chaleur ou plus exactement les calories dans des sources « froides » comme la terre, l’air ou l’eau. Un mécanisme de chauffe permet de monter la température de cette chaleur récupérée pour la restituer dans votre logement.

La pompe à chaleur fonctionne en circuit fermé. Comme un climatiseur, elle fonctionne en quatre temps cycliques :

  • Transformation en vapeur d’eau : la chaleur puisée passe par le liquide frigorigène, un fluide réfrigérant, afin de changer d'état. Son point d’évaporation se situe à - 5°C.
  • Montée en température : la vapeur du fluide caloporteur est aspirée dans le compresseur électrique pour la chauffer.
  • Transformation à l’état liquide et distribution dans le circuit d’eau : envoyée dans le condenseur à haute pression, la vapeur est transformée en liquide. Cette eau est ensuite directement injectée dans le réseau pour chauffer votre logement ou pour chauffer l’eau sanitaire.
  • Refroidissement et retour à l’état gazeux : le détendeur de la pompe baisse la pression du fluide frigorigène afin de le transformer à nouveau en gaz caloporteur. Le cycle peut ainsi recommencer.
Modèle de pompes à chaleur

Les différents modèles de pompes à chaleur

Elles conviennent à tous types de logement autant en construction neuve qu’en rénovation et vous offrent un confort thermique avec une chaleur douce. Vous choisissez le système de pompe à chaleur le plus adapté à vos besoins et votre environnement. Le dimensionnement de sa puissance se fait en fonction de la superficie de votre maison. De multiples combinaisons s’offrent à vous pour choisir votre pompe à chaleur (PAC) : PAC air / air, PAC air / eau, PAC sol / eau et PAC eau / eau.

Les pompes à chaleur géothermiques

Elles utilisent la chaleur qu’elles puisent dans le sol ou dans l’eau des nappes phréatiques. Elles présentent d’excellentes performances et fonctionnent seules, vous n’avez pas besoin de chauffage d’appoint. Cependant, elles impliquent souvent de lourds travaux de pose.

Installation : Des tubes et capteurs sont enterrés dans le sol horizontalement ou verticalement. Des contraintes sont à respecter : ces tubes doivent se situer à moins de trois mètres des fondations, puits et fosses septiques de la maison et deux mètres des arbres.

Les pompes à chaleur géothermiques eau / eau.

Elles nécessitent un forage de 30 à 100 mètres de profondeur pour atteindre les nappes aquifères. Attention ces forages doivent être l’objet d’autorisation préalable - loi sur l’eau - et sont souvent coûteux.


Les pompes à chaleur aérothermique

Elles puisent les calories dans l’air.

Installation : Elle est simple puisque la pompe ne puise que l’air extérieur et celui de la maison.
Un inconvénient toutefois, ce système doit être couplé d’un autre mode de chauffage, souvent des radiateurs électriques. En effet, lorsque la température extérieure est trop basse - entre - 10 et - 20° C - la pompe ne peut plus fonctionner. Plus la différence entre de température est faible entre l’intérieur du logement et l’extérieur plus le rendement de la pompe à chaleur est performant. Ainsi avant toute installation, est calculé le COP, coefficient de performance, un indice important pour vous aider à bénéficier d’aides financières à l'installation.


Les pompes à chaleur réversible

Un mode réversible pour ces pompes pour climatiser votre habitation. Une inversion de la production qui permet à ces pompes de vous chauffer l’hiver et de récupérer la chaleur de l’air intérieur de votre logement l’été pour le refroidir.

Pompe à chaleur

Installer une pompe à chaleur

En fonction du type de pompe que vous choisissez, de sa puissance et de sa gamme, le tarif d'une telle installation est compris entre 3500 € et 10 000 €. Un investissement conséquent pour un système qui offre de très bonnes performances énergétiques et vous garantit de réaliser des économies sur vos factures énergétiques. Le retour sur investissement donc l’amortissement de ce mode de chauffage se fait en 3 à 5 ans en fonction du système choisi et de votre région.

Les pompes à chaleur utilisent de l’électricité pour fonctionner mais l’énergie principale est totalement naturelle donc ne vous coûte rien. L’utilisation d’énergie électrique indispensable ne permet pas de classer ces systèmes de chauffage dans les énergies renouvelables.

C’est un système très respectueux de l’environnement qui répond aux normes BBC et aux réglementations thermiques RT en vigueur. La consommation énergétique de votre foyer est ainsi très basse.


Équipements

Outre l’achat de la pompe à chaleur et les travaux d’installation des capteurs extérieurs, ces appareils sont reliés à un circuit de chauffage.

  • Le chauffage par le sol avec un plancher chauffant basse température est très adapté.
  • Les radiateurs eau basse température (l’eau du circuit ne dépasse pas les 50 °C).
  • Les ventilo convecteurs à eau.

La production d’eau chaude sanitaire ECS

Deux possibilités s’offrent à vous.

  • Un ballon d’eau relié directement à la pompe afin de récupérer une partie du fluide pour chauffer l’ECS.
  • Un chauffe-eau thermodynamique. C’est un équipement autonome constitué d’une petite pompe à chaleur et d’un ballon de stockage de l’ECS.

Le chauffage d’une piscine

Les pompes à chaleur pour piscine vous permettent à moindre coût de tempérer et d’apporter de la chaleur à l’eau de piscine.

Des aides financières

Des aides financières

La pose d’une PAC vous permet de bénéficier des aides de l’état : CITE, Éco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit si la pose est réalisée par des professionnels agréés, Prime Énergie. Des aides et subventions sont aussi possibles dans vos régions et auprès de l’Anah.

Les pompes à chaleur couvrent tous vos besoins de chauffage. Elles nécessitent une consommation d’électricité de 30%, les 70% restants sont de l’énergie gratuite, puisée dans l’environnement. Certes leur coût de mise en service et de pose est parfois onéreux mais en fonction de votre région et de votre habitat, elles représentent une installation de chauffage digne d’intérêt.

Cochez afin d’activer ou désactiver l’utilisation des cookies.
COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l’audience du site internet Espace Aubade. Vous avez la possibilité de modifier les paramètres afin d’activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies. Pour en savoir plus à propos des cookies, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité.
Paramètres
J'accepte