FICHE CONSEIL
FICHE CONSEIL

Comment choisir son poêle à bois ?

Comment choisir son poêle à bois ?

Se chauffer au bois revient à la mode tout comme les anciens appareils de chauffage. Parmi eux, rustique et élégant, le poêle à bois est redevenu un mode de chauffage qui séduit par sa chaleur confortable et son style cocooning. Mais avant de profiter de son nouveau chauffage au bois, il faut choisir son premier poêle parmi les larges gammes des spécialistes, les prix allant du simple au double. Puissance nominale, rendement, type de poêle et matériau, comment choisir son poêle à bois ? Nous vous donnons tous nos conseils pour vous aider à faire le bon choix.

Comment choisir son poêle à bois ? - Poêle à bois ou poêle à pellet ?

Poêle à bois ou poêle à pellet ?

Considéré comme un foyer fermé, le poêle peut fonctionner avec des bûches, mais aussi avec des granulés comme les inserts à bois. Dans ce cas, on l’appelle indifféremment poêle à granulés de bois ou poêle à pellets, dans les deux cas il s’agit du même combustible. Ce dernier possède un pouvoir calorifique très important et a l’avantage de pouvoir programmer des plages de chauffage précises. Bûches ou pellets, le bois sec sera plus efficace pour obtenir une belle flambée. Vous devrez donc conserver votre stère de bois ou vos sacs de granulé bien au sec.

Comment choisir son poêle à bois ? - Poêle à bois

Quelle puissance pour son poêle à bois ?

La puissance est un critère crucial puisqu’elle définira les performances de chauffe de votre poêle à bois. La puissance maximale, calculée en watts par m², doit parfaitement s’adapter à votre maison et à vos besoins. Pour cela, plusieurs critères seront pris en compte pour trouver la puissance nécessaire : votre situation géographique, le volume de votre habitation, son isolation, la température moyenne souhaitée, etc…

Vos réponses seront déterminantes pour le choix de puissance de votre futur poêle à bois. En effet, si un poêle à bois s’avère avoir une puissance trop faible, il mettra beaucoup plus de temps à chauffer votre logement et devra toujours fonctionner à pleine puissance. L’usure sera donc plus rapide. A l’inverse, si un poêle à bois est trop puissant, il sera constamment en sous-régime, ce qui provoquera une pollution plus intense et un encrassement plus rapide du conduit de fumées dû à la combustion lente. Il est donc primordial de choisir la puissance adaptée à votre logement.

A titre d’information, on compte généralement 0,1kW (kilowatts) par m² pour une maison bien isolée avec un plafond à 2,50m. Comptez donc 10kW pour une maison de 100m², par exemple. Si la hauteur du plafond est inférieure ou supérieure à 2,50m, calculez 0,04kW par m3. Par ailleurs, il est fortement recommandé de contrôler, voire rénover, l’isolation des combles, portes et fenêtres avant de faire l’acquisition d’un poêle un bois. La puissance sera alors calculée après travaux, vous ferez ainsi des économies de chauffage et réduirez votre empreinte écologique.

Comment choisir son poêle à bois ? - Poêle à bois

Les types de poêle à bois

Il existe différents types de poêle à bois suivant l’usage et le confort que vous souhaitez avoir.

  • Le poêle à bûches : traditionnel, ce poêle convient pour un usage ponctuel, en complément du chauffage électrique par exemple. Son autonomie est restreinte avec un maximum de 6 heures de chauffe au maximum. Toutefois, ce type de poêle n’est pas éligible au label « Flamme Verte » car il dispose d’un rendement inférieur à 70% : il ne pourra donc pas vous faire bénéficier d’aides au financement.
  • Le poêle turbo : doté d’une deuxième entrée d’air réglable, sa combustion permet un dépôt de suie limité. Il dispose d’un rendement supérieur ou égal à 70%, ce qui le rend éligible au label « Flamme Verte ».
  • Le poêle à double combustion ou post-combustion : il dispose de deux chambres de combustion, la deuxième servant à brûler les gaz de la première chambre, ce qui en fait le poêle le plus économique. Avec plus de gaz brûlés et un rendement moyen de 80%, il est également le moins polluant.
  • Le poêle de masse ou poêle à inertie : reconnaissable par sa forme volumineuse et son poids minimum d’une tonne, ce poêle chauffe à haute température et restitue la chaleur lentement pour une durée allant jusqu’à 24h par chargement. Son rendement est aussi très intéressant puisqu’il se situe entre 80% et 95%. Ce poêle est notamment performant pour une utilisation en tant que chauffage principal et pour les personnes ne pouvant recharger les bûches de bois que deux fois par jour.
Comment choisir son poêle à bois ? - Quel matériau : poêle en fonte, en acier ou en pierre ollaire ?

Quel matériau : poêle en fonte, en acier ou en pierre ollaire ?

Une fois vos besoins parfaitement cernés, la question du matériau se posera peut-être. Vous aurez alors le choix entre les poêles à bois dont le corps de chauffe est en acier, en fonte ou en pierre ollaire. Les poêles à bois en acier sont bien souvent les moins chers, ils ont l’avantage d’être beaucoup moins lourds et plus design que ceux en fonte. A noter également que la chambre de combustion peut aussi être en briques réfractaires qui ont l’avantage de pouvoir être changées si nécessaire.

La fonte est donc plus lourde, mais elle apporte une bonne inertie thermique aux poêles qui diffuseront la chaleur plus lentement et de façon plus homogène. Il existe également un habillage de poêle mixte mêlant acier et fonte pour fournir un design élégant et de meilleures performances de chauffe.

Enfin, la pierre ollaire est surtout proposée pour l’habillage des poêles de masse puisqu’elle emmagasine mieux la chaleur que l’acier ou même la fonte. Elle procure une chaleur douce et homogène dans toute la maison.

Comment choisir son poêle à bois ? - Quelles aides financières pour installer un poêle à bois ?

Quelles aides financières pour installer un poêle à bois ?

Les aides financières peuvent également être un critère à prendre en compte pour le changement de son système de chauffage. En effet, les poêles à bois offrent aujourd’hui de solides performances écologiques et sont ainsi éligibles à certaines aides à la rénovation si leur installation est réalisée par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ces aides soutiennent les travaux de rénovations ayant pour but la diminution de la consommation énergétique. Ainsi, le CITE, Crédit d’Impôts à la Transition Energétique, peut offrir un abattement de 30% du prix hors taxes des travaux pour l’installation d’un poêle à bois.

Comment choisir son poêle à bois ? - Poêles à bois

Le rendement des poêles à bois

Contrairement au foyer ouvert, le poêle à bois peut être économique à condition que son rendement énergétique soit élevé. Ce dernier correspond au rapport entre l’énergie utilisée et la chaleur produite. Plus l’énergie nécessaire à la chauffe est faible et plus la chaleur produite est importante, meilleur sera le rendement. Ainsi, un haut rendement garantit une plus faible consommation de bois.

Le rendement est compris entre 50% et 95% et sera considéré comme un bon rendement lorsqu’il dépasse les 70% et excellent à partir de 85%. Il est impossible d’atteindre les 100% car la combustion n’est jamais complète. Par ailleurs, le label « Flamme Verte » impose un rendement minimum de 70% pour qu’un poêle soit éligible.

L’éco-PTZ, éco Prêt à Taux Zéro, peut également vous être proposé si vous faites installer votre poêle par un professionnel RGE. Il vous permet de bénéficier d’un emprunt à hauteur de 30 000€ sans avoir à payer d’intérêts. Enfin, les chèques énergie ou Primes CEE (Certificat d’Economie d’Energies) sont financées par les fournisseurs d’énergie et délivrées par l’Etat. Le montant de la prime énergie varie selon les travaux et est cumulable avec le CITE.

Ces aides s’appliquent à l’ensemble du territoire mais il existe également des aides régionales et départementales qui peuvent se cumuler. Nous vous recommandons de vous renseigner auprès de votre mairie ou sur les sites web dédiés.

L’acquisition d’un poêle à bois est un investissement mais ses bénéfices sont nombreux : économies d’énergie, respect de l’environnement, confort thermique, style… Procédez étape par étape pour profiter d’une maison chaleureuse, plus économique et écologique : déterminez le poêle à bois qui correspond à vos besoins, analysez votre éligibilité aux différentes aides financières et faites installer un poêle à bois par un professionnel RGE.

Cochez afin d’activer ou désactiver l’utilisation des cookies.
COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l’audience du site internet Espace Aubade. Vous avez la possibilité de modifier les paramètres afin d’activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies. Pour en savoir plus à propos des cookies, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité.
Paramètres
J'accepte