Dans votre salle de bain, le choix du chauffage ne répond pas aux mêmes exigences de confort que pour les autres pièces de votre logement. Pour remplacer votre convecteur, un radiateur de salle de bain permet de bénéficier d’une bonne température et d’une chaleur douce pendant vos douches. Profitez en plus deserviettes chaudes et sèches. Un excellent moyen pour baisser le taux d’humidité et assainir votre pièce d’eau.

Le choix des radiateurs électriques dépend du design de votre salle de bain. Le dimensionnement de leur puissance est un élément clé pour vous garantir confort et économies.

Pourquoi choisir ce type d’équipement pour sa salle de bain ?

Comme son nom le laisse entendre l’intérêt du radiateur sèche-serviette est double : chauffer votre salle de bain tout en séchant vos serviettes.

Plus fins que les radiateurs classiques, ils représentent un gain de place et s’installe aussi bien dans une petite salle de bain avec cabine de douche qu’une grande salle de bain avec de nombreux accessoires de douche.

Une réelle sensation de confort

En fonction des situations, la température de la salle de bain s’adapte avec ce type de radiateur. Un réglage de la température de 19°est maintenu comme dans le reste de la maison. Mais en sortant de sa douche, une température de 22 à 24°C apporte une réelle sensation de confort. Le radiateur fonctionne en marche forcée pendant ces moments.

Sécher et chauffer les serviettes

Ce radiateur de salle de bain vous offre des serviettes toutes chaudes au sortir de la douche. Fini de grelotter dans la salle de bain.

Il permet de diminuer considérablement le taux d’humidité donc d’assainir la pièce en vous apportant plus de confort. Les serviettes ne sèchent plus sur des patères mais sur des étendoirs intégrés. À peine deux heures sont utiles pour les sécher ce qui évite les mauvaises odeurs dues à l’humidité et dont les serviettes s’imprègnent facilement.

Les différents modèles de radiateurs sèche-serviette

Quatre types pour des technologies de chauffe différentes.

Le sèche-serviette à fluide caloporteur

Ce chauffage de salle de bain à inertie liquide possède une résistance thermo-plongée. Elle chauffe un fluide thermo conducteur qui circule dans des tubes transversaux ronds . Sa montée en température est relativement lente mais son inertie est bonne. comme les bains d’huile, ils sont assez lourds.

Le sèche-serviette sans fluide

Ce radiateur à inertie sèche offre une montée en température très rapide et une excellente sensation de confort. Composé de céramique, de stéatite ou de pierre de lave, il diffuse la chaleur à la structure métallique par transfert thermique. Son cœur de chauffe est une résistance électrique.

Les sèche-serviettes en céramique

Une résistance de puissance variable chauffe ses tubes transversaux plats en céramique. Ils possèdent une bonne inertie et la chaleur est restituée sur un temps long. Au regard de ses performances et de son prix abordable, c’est un excellent modèle.

Les sèche-serviettes stéatite

Leur principe de fonctionnement est le même que ceux en céramique. Seul différence, le corps de chauffe : la stéatite possède une meilleure inertie et ses performances pour restituer la chaleur sont meilleures.

Les sèche-serviettes pierre de lave

De très bonnes performances pour la pierre de lave comme la stéatite.

Le sèche-serviette mixte

Ce sèche-serviette soufflant fonctionne sur le principe des radiateurs à inertie. La soufflerie est un second radiateur qui souffle de l’air chaud pour accélérer la montée en température de votre pièce et sécher rapidement vos serviettes.

Le sèche-serviette rayonnant

Un radiateur rayonnant qui produit une bonne sensation de confort grâce à sa résistance qui chauffe une plaque. La diffusion de sa chaleur douce se fait par rayonnement d’ondes électromagnétiques infrarouge à plus ou moins longue portée. Ce radiant est apprécié pour sa capacité à monter rapidement en température.

Des porte-serviettes en façade permettent d’y sécher vos draps de bain.

Le panneau rayonnant, peu économique en consommation d’électricité, est généralement installé en radiateur d’appoint.

Choisir son radiateur de salle de bain

Des prix abordables

À partir de 50 € en en bas de gamme jusqu’à 500 €, pour les plus sophistiqués, de nombreux modèles sont disponibles. Les sèche-serviette à fluide sont les moins onéreux, les radiateurs soufflants et rayonnants sont plus chers. Le prix fluctue selon la puissance, la forme et les performances de l’appareil.

Une puissance à dimensionner

En fonction de la superficie de votre salle d’eau. D’une façon générale, il est conseillé de retenir une puissance de500 W pour une pièce de 5 m2 et plus de 1300 W pour une superficie de 10m2.

Un radiateur design adapté à vos envies

Le radiateur en acier se décline dans de nombreux coloris dont l’acier chromé. Ces radiateurs verticaux s'aménagent parfaitement avec vos meubles de salle de bain. Constitué de tubes ronds, ce sont les modèles les moins chers.

En aluminium, la montée en température est meilleure. Ces sèche-serviette design ont généralement des tubes plats pour un esthétisme plus épuré.

En inox, les performances sont identiques, ce matériau est le plus durable.

Un fonctionnement autonome

Le chauffe serviette n’est pas relié à un circuit de chauffage central. Adapté pour un système de chauffage électrique, il est aussi choisi en parallèle d’un circuit centralisé pour ses qualités : confort thermique et leur étendage intégré pour sécher vos draps de bain. Un moyen de palier aux problèmes d’humidité qui engendrent des moisissures et des mauvaises odeurs.

Cela ne doit vous dispenser d’installer une bonne ventilation dans les salles d’eau : ventilation naturelle - aération par fenêtre - et un système d’aspiration centralisé et d’extracteur d’air : ventilation mécanique contrôlée, VMC double flux ou VMC simple flux.

Un thermostat programmable hygroréglable

Ce type de chauffage est régulé avec précision, au dixième de degré près.

Le préchauffage de la pièce, le maintien de la température puis le temps de chauffe nécessaire au séchage des draps de bain sont réglés avec le minuteur.

Le thermostat électronique d’ambiance permet d’effectuer de réelles économies, la minuterie est réglée pour les temps d’utilisation. Gros consommateur d’énergie, le radiateur de salle de bain peut vite alourdir vos factures d’électricité.

Réglages du programmateur

  • Modes de confort.
  • Mode éco.
  • Mode hors-gel.
  • Mode marche arrêt.

Une installation rapide et facile

Le raccordement de ces radiateurs classe II est très facile : un kit de fixation est fourni et il suffit de raccorder les câbles électriques à une prise d’électricité. Attention toutefois à bien respecter les normes relatives à la pose d’équipement électrique dans les pièces d’eau, la norme NF 15 100. Notez que ces radiateurs sont repositionnables et qu’ils ne demandent aucun entretien.

Moins économique qu'un sèche-serviette à eau raccordée à un circuit de chauffage central, ce radiateur mural présente de réels avantages si son utilisation est intelligente et raisonnée. Adapté à toutes les salles de bain et douches, il procure un confort optimal pour un temps de chauffe limité.