Questions préliminaires à l'installation
Avant de placer sa chaudière, sachez qu’il faut tout d’abord répondre à deux contraintes élémentaires, fixées en fonction :
  • du mode d’évacuation des gaz de combustion : l’utilisation d’une cheminée existante ou l’installation d’une sortie ventouse.
  • de la situation des pièces à alimenter en eau chaude : la chaudière ne doit pas être trop éloignée de la cuisine et des salles de bains.
Actions à mener pour avoir un maximum de confort de chauffage
  • Respecter une hauteur minimale, variable selon les modèles de chaudières avec cheminée ou VMC.
  • Éviter la fixation sur une cloison légère.
  • Éviter de placer la chaudière murale au-dessus d’un appareil dont l’usage serait préjudiciable (cuisinière émettant des vapeurs grasses, machine à laver le linge, etc...) ou dans un local dont l’atmosphère serait corrosive ou chargée de poussières abondantes (pour les modèles avec cheminée).
  • Éviter la mise en place dans le même local que tout appareil pouvant modifier l’arrivée d’air (sèche linge, …) pour les modèles avec cheminée ou VMC.
  • Enfin, il est interdit d’installer une chaudière avec cheminée ou VMC dans une cuisine avec une hotte aspirante, sans une installation spécifique de mise en sécurité des appareils. Dans tous les cas, un professionnel saura vous recommander le meilleur emplacement.

Sachez aussi

Si vous n’avez pas eu le choix d’installer votre chaudière où vous le souhaitiez, sachez aussi que, quelles que soient les performances de votre chaudière ou la capacité de votre ballon accumulateur, l’arrivée d’eau chaude est tributaire de la quantité d’eau froide contenue dans les tuyaux.

Si votre salle de bains est à 10 mètres de votre chaudière ou de votre ballon, les quelques secondes nécessaires à l’arrivée de l’eau chaude vous paraîtront parfois un peu longues…