maison monnaie
maison monnaie

Que vous habitiez dans un logement récent ou dans une ancienne maison, votre système de chauffage peut s’avérer vétuste ou peu performant. Si vous souhaitez faire baisser votre facture énergétique en investissant dans un système de chauffage à haute performance énergétique, de nombreuses aides financières existent grâce au plan de rénovation énergétique initié par l’État.

Si vous êtes retraité, vous pouvez également bénéficier d’une aide supplémentaire directement versée par votre caisse de retraite. Quelles sont les primes auxquelles vous avez le droit ? Ces aides sont-elles accessibles à tous les retraités sans conditions de ressources ? Nous répondons à toutes vos questions pour envisager sereinement l’installation de votre nouveau système de chauffage.

quelles-sont-les-aides-financieres-du-plan-de-renovation-energetique-disponibles-pour-les-retraites-02

Les aides financières accessibles à tous les ménages selon leurs revenus

Plusieurs aides financières vous sont proposées, quels que soient vos revenus. Même si vous avez une retraite confortable, vous pouvez bénéficier de ces subventions pour vous aider à financer une pompe à chaleur, une chaudière gaz à haute performance énergétique ou tout autre système de chauffage performant et peu polluant.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique vous permet de bénéficier d’une réduction sur votre impôt sur le revenu. Cette réduction correspond à 30 % maximum du montant total HT de vos travaux et équipements nécessaires pour votre nouveau système de chauffage.

Si vous êtes non imposable ou que votre crédit d’impôt est supérieur à votre impôt sur le revenu, l’administration fiscale vous remboursera l’excédent.

Les différents systèmes de chauffage éligibles au CITE sont :

  • les chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE),
  • les PAC air/eau, géothermique et chauffe eau thermodynamique,
  • le raccordement à un réseau de chaleur,
  • les chauffages au bois ou autre biomasse,
  • les chaudières gaz à micro-cogénération,
  • les chauffages à l’énergie hydraulique.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro vous permet de souscrire un crédit à taux d’intérêt nul pour financer votre nouveau système de chauffage. Cette aide est également accessible sans condition de ressources. Vous devez être également propriétaire bailleur ou occupant du logement qui fait l’objet des travaux de performance énergétique.

Les systèmes de chauffage éligibles à l’obtention d’un éco-PTZ sont :

  • les chaudières THPE,
  • les chaudières micro-cogénération gaz,
  • les PAC air/eau, géothermiques et dédiées à la production d’eau chaude sanitaire,
  • les raccordements à un réseau de chaleur,
  • les chaudières et poêles au bois,
  • les chauffages à l’énergie hydraulique ou solaire.

La TVA à taux réduit

Pour les travaux d’efficacité énergétique, le taux de TVA est de 10 % normalement. Mais vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % sur l’achat et l’installation de votre chauffage. Cependant, votre type de chauffage doit être éligible au CITE pour profiter également de la TVA réduite.

Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

Si vous êtes retraité dans une situation de précarité, vous pouvez aussi bénéficier des aides de l’Anah qui sont réservées aux revenus modestes et très modestes.

Ces subventions peuvent couvrir jusqu’à 50 % du montant total HT de vos travaux dans la limite de 10 000 euros d’aide, si vous avez des ressources très modestes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander conseil auprès de l’Agence.

Les aides des fournisseurs d’énergie

Votre fournisseur d’énergie a l’obligation de vous proposer un programme d’aide pour les travaux de rénovation énergétique avec le dispositif « les Certificats d’Économies d’Énergie ».

Avec le programme « Coup de Pouce Chauffage », vous pouvez recevoir une prime énergie qui sera au minimum de 2 500 euros pour l’installation d’une PAC ou de 600 euros pour une chaudière THPE.

Ces montants sont montés à 4 000 euros pour une PAC et 1 200 euros pour une chaudière THPE si vous faites partie des retraités aux revenus modestes.

Le chèque énergie

5,8 millions de Français bénéficient du chèque énergie. Son montant est plafonné à 277 euros, mais ce chèque est cumulable avec d’autres aides.

Vous n’avez aucune démarche à effectuer pour recevoir votre chèque énergie. Si vous avez des ressources modestes qui entrent dans le champ d’application de cette aide, vous recevrez directement chez vous votre chèque. Vous pouvez notamment utiliser ce chèque pour vous aider à payer l’équipement et l’installation par un professionnel RGE de votre nouveau chauffage.

L’exonération de la taxe foncière

Selon votre lieu de résidence principale, les collectivités territoriales peuvent vous faire bénéficier d’une exonération partielle ou totale de la taxe foncière pendant 5 ans.

Sont concernés par cette mesure les systèmes de chauffages éligibles au CITE. De plus, le montant des travaux doit être de 10 000 euros minimum l’année précédant l’application de l’exonération.

Les aides des collectivités locales

Votre commune, votre département ou votre région peuvent aussi vous proposer des aides complémentaires. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie.

quelles-sont-les-aides-financieres-du-plan-de-renovation-energetique-disponibles-pour-les-retraites-03

L’aide complémentaire de la caisse de retraite réservée aux retraités

Si vous êtes retraité au régime général ou retraité de l’État, vous pouvez demander à votre caisse de retraite les aides qu’elle propose pour l’installation d’un nouveau système de chauffage qui vous apportera un plus grand confort thermique.

Cette demande doit concerner uniquement votre résidence principale. De plus, vous ne pouvez pas toucher cette aide si vous bénéficiez déjà de :

  • l’allocation personnalisée d’autonomie (APA),
  • l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP),
  • la prestation de compensation du handicap (PCH),
  • la majoration pour tierce personne (MTP),
  • l’allocation veuvage.

Pour effectuer une demande de cette aide, demandez le formulaire correspondant à votre caisse de retraite et renvoyez-le complété auprès de leurs services. Vous pouvez obtenir une aide allant jusqu’à 3 500 euros selon la nature des travaux d’efficacité énergétique.

quelles-sont-les-aides-financieres-du-plan-de-renovation-energetique-disponibles-pour-les-retraites-04

Le possible cumul des aides financières

Selon vos revenus et le type de chauffage que vous choisissez d’installer, si vous remplissez toutes les conditions d’éligibilité vous pouvez cumuler les aides provenant :

  • du CITE,
  • de l’éco-prêt à taux zéro,
  • de la TVA à taux réduit,
  • de l’Anah,
  • des collectivités territoriales,
  • des fournisseurs d’énergie,
  • du chèque énergie,
  • de l’exonération partielle ou totale de la taxe foncière,
  • de votre caisse de retraite.
Laisser un commentaire
champ requis
champ requis
champ requis
Champ requis

Ce site est protégé par reCaptcha et les règles de confidentialité et conditions d'utilisation Google.

Cochez afin d’activer ou désactiver l’utilisation des cookies.
COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l’audience du site internet Espace Aubade. Vous avez la possibilité de modifier les paramètres afin d’activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies. Pour en savoir plus à propos des cookies, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité.
Paramètres
J'accepte